Guide transition professionnelle : je veux me mettre à mon compte

Accueil » Reconversion professionnelle » Guide transition professionnelle : je veux me mettre à mon compte
transition professionnelle mon compte

La transition professionnelle pour se mettre à son compte est une démarche intrépide qui peut sembler intimidante et complexe, mais qui est néanmoins une étape cruciale pour de nombreux salariéssouhaitant devenir indépendants. Vous rêvez de vous mettre à votre compte, de quitter votre travail actuel pour créer votre propre entreprise ? La clé se trouve dans un mélange d’audace, de préparation et de connaissance des différents dispositifs en place pour vous soutenir dans cette démarche.

Je veux me reconvertir

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP)

projet transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP) est un dispositif qui permet aux salariés de se former en vue d’une reconversion ou d’une évolution de carrière. Il s’agit d’un droit qui s’ouvre à vous après une certaine durée d’activité en entreprise.

La première étape est de choisir une formation adaptée à votre futur métier. Puis, il faut monter un dossier de demande de financement auprès de votre employeur ou de votre opérateur de compétences.

Attention : votre projet doit être présenté au minimum 60 jours avant le début de la formation si celle-ci dure moins de six mois, et 120 jours avant si elle est plus longue.

À lire aussi : Pourquoi faire appel à un coach en transition professionnelle ?

La conseil en évolution professionnelle (CEP)

Le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) est une prestation gratuite qui accompagne les salariés dans leur projet de transition professionnelle. Grâce à cet accompagnement, vous pouvez bénéficier d’un conseil personnalisé et d’un suivi tout au long de votre projet.

Les accompagnateurs CEP vous aident à :

  • Définir votre projet.
  • Identifier les compétences nécessaires pour le réaliser.
  • Etablir un plan d’action pour atteindre votre objectif.

N’hésitez pas à lire également : Trouver le meilleur cabinet d’outplacement : 10 critères de choix

Le rôle de l’employeur dans la transition professionnelle pour se mettre à son compte

employeur transition professionnelle

Votre employeur a un rôle à jouer dans votre projet de transition professionnelle. En effet, il peut vous aider à financer votre formation et peut vous fournir des conseils sur les démarches à suivre.

Cependant, il faut savoir que votre employeur n’est pas obligé de financer votre formation. Il a le droit de refuser votre demande de congé pour formation, notamment si votre absence peut perturber le fonctionnement de l’entreprise.

À lire également : Comment financer son bilan de compétences ?

Les dispositifs de financement pour la transition professionnelle à mon compte

Il existe différents dispositifs pour financer votre transition professionnelle. Votre Compte Personnel de Formation (CPF) peut être utilisé pour financer une partie ou la totalité de votre formation. Vous pouvez également demander une aide financière auprès de Pôle Emploi ou de votre région.

Si vous êtes salarié, vous pouvez également demander à votre employeur de financer votre formation dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise.

Pour avoir plus d’informations : Financement pour reconversion professionnelle quand on est fonctionnaire : comment financer sa formation ?

Comment préparer sa transition professionnelle à son compte ?

préparation transition professionnelle mon compte

La préparation de votre transition professionnelle pour vous mettre à votre compte requiert du temps et de la réflexion. Vous devez d’abord définir votre projet professionnel, puis identifier les compétences nécessaires pour le réaliser et trouver la formation adéquate.

Vous pouvez solliciter l’aide d’un conseiller en évolution professionnelle pour vous orienter dans vos démarches. Il peut également vous aider à monter votre dossier de demande de financement et à préparer votre entretien avec votre employeur.

Vous devez également prévoir un budget pour faire face aux frais liés à votre formation et à la création de votre entreprise.

Pour plus de conseils : Coaching de transition professionnelle : c’est quoi et quelle utilité ?

Je veux me reconvertir

Les différents outils pour accompagner votre transition professionnelle

Pour réussir votre transition professionnelle, il est essentiel de bénéficier d’un accompagnement et d’outils appropriés. Votre projet de transition professionnelle doit être bien structuré et vous devez avoir à votre disposition tous les outils nécessaires. Parmi les outils mis à votre disposition, la possibilité de télécharger les documents indispensables pour la réalisation de votre projet.

Tout d’abord, il existe des organismes de formation spécialisés dans l’accompagnement des transitions professionnelles. Ces organismes vous aideront à définir votre projet, à identifier les compétences nécessaires pour le réaliser et à élaborer un plan d’action. De plus, ils pourront vous aider à monter votre dossier PTP (Projet de Transition Professionnelle) et à préparer votre entretien avec votre employeur.

Enfin, il existe également des plateformes en ligne qui vous permettent de télécharger des documents d’étude sur les différents métiers en mutation. Ces documents vous permettront de vous informer sur les perspectives d’évolution de votre futur métier et de vous préparer à faire face aux défis de votre reconversion.

Lisez également : Comment rebondir après un licenciement ?

Le salaire moyen de référence dans le cadre du PTP

salaire travailleur indépendant

Lorsque vous envisagez une reconversion professionnelle à votre compte, il est important de connaître le salaire moyen de référence dans votre future profession. Ce salaire moyen peut vous aider à établir votre budget et à prévoir les revenus que vous pourriez percevoir une fois votre transition professionnelle réalisée.

En Île-de-France, par exemple, le salaire moyen de référence peut être trouvé sur le site de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE). Le salaire moyen de référence est calculé sur la base des salaires perçus par les travailleurs indépendants dans le même secteur d’activité.

En outre, le dispositif PTP prévoit une indemnisation pendant la durée de la formation. Cette indemnisation est calculée sur la base du salaire moyen de référence. C’est donc une information cruciale pour prévoir votre budget pendant la formation et la création de votre entreprise.

Conclusion : Réussir ma reconversion pour me mettre à mon compte

Réaliser une transition professionnelle à mon comte n’est pas une démarche à prendre à la légère. Elle requiert du temps, de la préparation et de l’accompagnement. C’est pourquoi il est important de :

  • Bien s’informer sur les dispositifs d’aide disponibles.
  • Définir clairement son projet.
  • Préparer sa demande de financement.

Souvenez-vous que chaque transition est unique et que votre parcours sera forcément différent de celui des autres. L’important est de rester à l’écoute de vos envies et de vos aspirations, et de ne pas hésiter à demander de l’aide quand vous en avez besoin. Si vous souhaitez vous faire accompagner dans cette nouvelle aventure professionnelle, n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts.

Je veux me reconvertir

FAQ

Quelles sont les premières étapes pour se mettre à son compte ?

La transition vers le statut d’indépendant comporte plusieurs étapes clés. Tout d’abord, il est indispensable de définir votre projet professionnel en termes de services ou de produits que vous souhaitez offrir. Ensuite, réalisez une étude de marché pour évaluer la demande et la concurrence dans votre domaine.

Il faudra aussi choisir un statut juridique adapté à votre activité (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, SARL, etc. ). Enfin, élaborez un business plan pour structurer votre projet et planifier votre budget.

Comment choisir le statut juridique adapté à mon activité ?

Le choix du statut juridique est crucial et doit être adapté à votre situation et à vos objectifs. Pensez à plusieurs critères : simplicité de gestion, régime fiscal, protection sociale, responsabilité juridique, et perspectives de développement de votre activité.

Le statut d’auto-entrepreneur est souvent privilégié pour commencer en raison de sa gestion simplifiée, mais d’autres formes comme la SASU, l’EURL ou la SARL peuvent être plus pertinentes selon votre projet. Il est conseillé de consulter un expert-comptable ou un juriste pour vous aider dans ce choix.

Comment gérer la comptabilité quand on se met à son compte ?

La comptabilité est un aspect essentiel de votre activité indépendante. Vous pouvez opter pour une gestion en interne si vous avez les compétences nécessaires, ou faire appel à un expert-comptable. Il est important de tenir à jour votre comptabilité, de respecter les obligations fiscales (déclarations de TVA, impôt sur les sociétés ou sur le revenu, etc. ), et de suivre votre trésorerie. L’utilisation de logiciels de comptabilité peut vous faciliter la tâche.

Comment assurer la pérennité de son activité une fois à son compte ?

Pour assurer la pérennité de votre activité, il est essentiel de mettre en place une stratégie de développement durable. Cela inclut une veille constante sur le marché pour anticiper les évolutions, une gestion financière rigoureuse, la fidélisation de la clientèle, ainsi que l’investissement dans le marketing et la communication pour accroître votre visibilité.

Pensez également à la formation continue pour rester compétitif dans votre domaine. Enfin, être réactif et savoir s’adapter aux changements sont des qualités clés pour pérenniser son activité indépendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *